Règlements

Règles de vie

1. Respect de soi, des pairs et des animateurs

  • Il n’est pas permis de sacrer, baver, insulter, potiner ou donner des surnoms.
  • Aucune forme d’arrogance, d’intimidation ou de menace n’est tolérée.
  • Le vocabulaire excessif à l’intérieur comme à l’extérieur n’est pas accepté.
  • Les batailles ne sont pas tolérées de même que ‘excitage’.
  • Toute personne sous l’effet de l’alcool ou de drogue sera retournée. La consommation, la vente ou l’incitation est aussi interdite.
  • Il est interdit de venir à la MDJ avec une arme quelle qu’elle soit, sinon on te retournera.
  • Les jokes racistes ou sexistes ne sont pas tolérées.
  • Seulement une personne à la fois dans la salle de bain.

2. Respect du matériel

  • Tu dois t’asseoir sur les chaises ou les divans et non sur les tables de jeux, les meubles.
  • Le bureau est réservé à l’équipe d’intervenants animateurs, à moins d’y avoir été invité.
  • Pour emprunter du matériel, vous devez le demander à un animateur(trice) et le remettre dans l’état initial à la même personne.
  • Les patins à roues alignées, les «skateboards«, les bicyclettes, les trottinettes ne sont pas admis à l’intérieur de la MDJ.
  • Tout matériel brisé ou endommagé devra être réparé ou remboursé.
  • À chaque fin de soirée, tout le monde participe au ménage de la MDJ.
  • Nous sommes dans un endroit public, alors il est interdit de fumer à l’intérieur de la MDJ.
  • Tu peux répondre au téléphone en disant « Maison des jeunes d’Oka bonjour» et tes appels personnels doivent être brefs.
  • Le volume de la musique doit rester bas. Quand ca « griche» et que tu dois hausser la voix pour parler à tes amis, c’est que c’est trop fort….
  • Les vols et le vandalisme entraîneront une expulsion.

3. Respect de L’environnement

  • L’entrée de la MDJ est à l’avant.
  • Les voisins ont droit à leur tranquillité, donc pas de « déconnage» dans l’entourage de la MDJ.
  • Les attroupements à l’avant de la Maison des jeunes ne sont pas permis.
  • Les terrains des voisins et celui du bureau de poste ne vous appartiennent pas, vous ne devez pas les envahir.